LE LABEL

Créé en 1985, le label « Ville ou Pays d'art et d'histoire » est attribué par le Ministre de la Culture, après avis du Conseil national des Villes et Pays d'art et d'histoire, aux communes ou groupements de communes qui s’engagent dans une politique de sensibilisation des habitants, des visiteurs et du jeune public à la qualité du patrimoine, de l’architecture et du cadre de vie. À ce jour, le réseau national compte 190 Villes et Pays d’art et d’histoire : 119 Villes d’art et d’histoire et 71 Pays d’art et d’histoire.

Le label « Ville et Pays d’art et d’histoire » qualifie des territoires qui, conscients des enjeux que représente l’appropriation de leur architecture et de leur patrimoine par les habitants, s’engagent dans une démarche active de connaissance, de conservation, de médiation et de soutien à la qualité architecturale et du cadre de vie. Il est déposé à l’Institut national de la propriété industrielle (INPI).

 

La mise en œuvre du label repose sur un partenariat entre l’État et les collectivités territoriales, formalisé, après attribution du label, par la signature d’une convention renégociable tous les dix ans.

DOSSIER DE CANDIDATURE :

 

Télécharger le dossier de candidature - cliquez ici  [10Mo]

Quatre critères principaux prévalent à l’attribution du label Ville et Pays d'Art et d'Histoire :

 

-  un réel engagement politique des collectivités candidates à faire de la culture, de l’architecture

et du patrimoine un projet local de développement

-  un périmètre pertinent défini à partir de critères de cohérence historique, géographique, démographique et culturelle

-  les moyens mis en œuvre par la collectivité candidate pour assurer la connaissance, la conservation, la protection et la valorisation du paysage, de l’architecture et du patrimoine ainsi que la capacité à respecter dans le temps

les engagements liés à l’attribution du label en termes matériel, financier et humain

-  la déclinaison explicite du projet Ville et Pays d'art et d'histoire dans les politiques locales menées par les collectivités candidates.