LA CHARTE PAYSAGÈRE

UNE CHARTE D’ARCHITECTURE, D’URBANISME ET DES PAYSAGES
POUR QUOI FAIRE ?

Le paysage résulte de la somme des actions de chacun. Ainsi, chacun d’entre nous peut contribuer au maintien et à la valorisation des richesses du territoire.

Un outil de connaissance et de conseil au service du territoire

Les paysages du Vivarais méridional sont diversifiés et de grande qualité. L’urbanisme et l’architecture sont constitutifs de l’identité du territoire. Ensemble, ils contribuent à la qualité du cadre de vie, qui attire toujours plus de nouveaux habitants, et à l’attractivité touristique. Aussi, le territoire doit faire face à des enjeux d’accueil, de services, et de dynamique économique et urbaine qui peuvent avoir un impact s’ils entraînent un développement non maîtrisé.
La charte paysagère est un document qui n’est ni réglementaire, ni opposable. Il permet de mieux connaître les caractéristiques du territoire pour être en mesure de les respecter dans les projets d’aménagement urbain, de construction ou de rénovation architecturale.

Un outil pour qui ?

Pour aider les collectivités à élaborer leur document d’urbanisme et à mener leurs projets d’aménagement d’espaces publics, de réhabilitation ou de construction de bâtiments publics, etc.
Pour guider les professionnels de l’aménagement dans leurs missions auprès des collectivités.
Pour les particuliers et les professionnels du bâtiment dans leurs projets d’aménagement, de construction ou de rénovation.

Un outil à partager :
les paysages sont l’affaire de tous !
La qualité des paysages et de l’architecture est ce qui nous est donné à voir au quotidien. C’est pourquoi c’est l’affaire de chacun et pas seulement des décideurs : habitant d’un village, hébergeur touristique, propriétaire foncier, commerçant, voisin… Tous ont à y gagner. La charte est donc un outil à connaître, à faire connaître, à diffuser largement, à partager.

img_publi-CHARTE-couv.jpg

Un outil multiple : une charte déclinée en plusieurs supports
L’élaboration de la charte s’est déroulée en plusieurs étapes et s’est fondée sur l’observation de terrain, l’analyse documentaire, et de nombreux échanges avec les collectivités et différents acteurs.


Elle se décompose en plusieurs éléments :
Un dossier pratique
C’est une synthèse opérationnelle : livret de présentation, fiches-conseil et posters des palettes dans leur pochette.
Les documents de la Charte
C’est une ressource de base, détaillée, qui constituent une
référence sur l’ensemble du territoire et par unité paysagère
  Le diagnostic a identifié les composantes identitaires des paysages et des patrimoines bâtis ainsi que les défis à relever pour l’avenir.
  Le document de cadrage, à destination des collectivités, définit la stratégie et les grandes orientations d’actions pour le territoire.
  Les tableaux de bord à destination des intercommunalités offrent pour chacune d’entre elles un programme d’actions à décliner dans leurs différentes politiques sectorielles d’aménagement du territoire.
  Le cahier de préconisations, à destination des collectivités, des professionnels, des particuliers, constitue le document central de la charte ; il décline des conseils et recommandations pour chacun des enjeux identifiés. Les fiches-conseil du présent guide en sont la traduction grand public.
  Les fiches communales déclinent pour 11 communes
volontaires, une stratégie de mise en valeur de leur territoire.
  Les palettes de végétaux et de matériaux rassemblent des préconisations, par unité paysagère, pour l’emploi des végétaux et des matériaux dans les aménagements ou les constructions.

bandeau-ouvertures.jpg